Diasporamag

MAGAZINE
  AGENDA     ASSOCIATIONS     ENSEIGNEMENT     BONNES ADRESSES     PARTENAIRES     LE SITE  
Livres à la une
Communiqués
UVA - Session d"été 2011
Comuniqué du CCAF
Communiqué de Mme Alice DOURIAN-CHAMIRIAN
URGENT - Communiqué du TEBROTZASSERE
UVA - session d’hiver 2011
Communiqué de presse UGAB Europe
Phonéthon 2010 - Un chiffre record !
UNESCO : Les Khatchkars inscrits au Patrimoine...
Phonéthon 2010 - 1,3 million d’euros
Appel de la Maison des Etudiants Arméniens
Levon Aronian - Champion du monde
MONACO-ARMENIA CHILDREN’S FUND
Communiqué de l'UGAB
- Lancement du Phonéthon 2010 -
Recherche d'Héritiers - Maître V. Yeghiayan
3ème Business Forum Franco-Arménien CCIFA
Groupe d’Amitié au Conseil Régional IDF
Portraits
L'oeil de Jilda
Gros Plan
Livres
Cds à la une
Vidéos-Diasporamag
Généralités:
Page d'accueil
Contacts
Passer une annonce
Liens
Mentions légales

Les Khatchkars inscrits au Patrimoine immatériel

- UNESCO : l'art des croix de pierre arméniennes inscrit au Patrimoine immatériel - Communiqué novembre 2010 -

Avec l'inscription de l'art des croix de pierre arméniennes, symbolisme et savoir-faire des Khatchkars, présenté par l'Arménie, le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a conclu mercredi à Nairobi l'examen des 47 candidatures présentées par 29 pays pour l'inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.





Le site de l'UNESCO

La Liste représentative compte désormais 213 éléments inscrits, précise l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Le Khatchkar est une stèle érigée en plein air, sculptée dans la pierre par des artisans en Arménie et au sein des communautés de la diaspora arménienne. Il sert, entre autres, de point focal du culte, de pierre commémorative et de relique facilitant la communication entre le séculier et le divin.

Le Khachkar atteint 1,50 mètre de hauteur avec, en son centre, une croix sculptée de manière ornementale, reposant sur le symbole du soleil ou de la roue de l'éternité, accompagnée de motifs géométriques végétaux, d'animaux et de personnages sculptés dans la pierre. Les Khachkars sont généralement taillés dans la pierre de la région et sculptés à l'aide d'un burin, d'une gouge, d'une pointe fine et d'un marteau. Puis les motifs sculptés sont polis au sable fin. Les petites cassures et les irrégularités sont estompées avec du plâtre d'argile ou de la chaux, puis l'ensemble est peint.

Une fois terminé, le Khatchkar est mis en place lors d'une petite cérémonie religieuse. Après avoir été béni et consacré, le Khachkar est supposé posséder des pouvoirs sacrés et peut apporter une aide, une protection, une victoire, une longue vie, une mémoire et une médiation pour le salut de l'âme. Sur plus de 50.000 Khatchkars en Arménie, chacun a sa propre composition et il n'y en a pas deux pareils. Le savoir-faire des Khachkars se transmet en famille ou du maître à l'apprenti, par l'enseignement des méthodes et des motifs traditionnels tout en encourageant le particularisme régional et l'improvisation individuelle.

Le Comité, est présidé par le Kenyan Jacob Ole Miaron.


A lire Chemin de croix à l'Unesco

UNESCO : Les Khatchkars inscrits au Patrimoine...

Erevan « Capitale mondiale du livre 2012 »