Diasporamag.com
AGENDA MAGAZINE ASSOCIATIONS ENSEIGNEMENT LE SITE
Portraits
Livres à la une
Albums & BD
Beaux-Arts-Voyages
Cuisine
Dictionnaires & encyclopédies
Histoire
Littérature
Mémoires & biograhies
Religion
Société
Communiqués
Contacts
Liens
Mentions légales
Page d'accueilMAGAZINELivres à la uneLittérature
Précédent Suivant
La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan

- La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan - Traduit du russe par Raphaëlle Pache
960 pages – Maison d’édition - Monsieur Toussaint Louverture - Dans la Maison, vous allez perdre vos repères, votre nom et votre vie d'avant. Dans la Maison, vous vous ferez des amis, vous vous ferez des ennemis. Dans la Maison, vous mènerez des combats, vous perdrez des guerres. Dans la Maison, vous connaîtrez l'amour, vous connaîtrez la peur, vous découvrirez des endroits dont vous ne soupçonniez pas l'existence, et même quand vous serez seul, ça ne sera jamais vraiment le cas.



Dans la Maison, aucun mur ne peut vous arrêter, le temps ne s'écoule pas toujours comme il le devrait, et la Loi y est impitoyable. Dans la Maison, vous atteindrez vos dix-huit ans transformé à jamais et effrayé à l'idée de devoir la quitter.
Ensorcelante évocation de l'adolescence, La Maison dans laquelle est un chant d'amour à cet âge ingrat et bienheureux, à ses exaltations et ses tragédies, au sentiment de frustration et de toute-puissance qui le traverse. Mariam Petrosyan a réussi à créer un univers bariolé, vivant et réaliste, pétri de cette nostalgie et de cet émerveillement que nous avons tous au fond de nous et qui fait que, parfois, nous refusons de grandir et d'affronter la brutalité du monde qu'on appelle la réalité.

A dix-huit ans, Mariam Petrosyan (née en 1969 à Erevan en Arménie) commence à ébaucher les personnages qui deviendront les héros d'un livre qu'elle écrira sans chercher à le faire publier pendant une dizaine d'années : La Maison dans laquelle. Elle finira par laisser un exemplaire du manuscrit à des amis qui, quinze ans plus tard, après être passé de lecteurs en lecteurs comme un trésor secret, arrive entre les mains d'un éditeur qui y jette un oeil avant de le dévorer en quelques jours. A sa sortie en 2009, le livre est nominé et lauréat de nombreux prix, et devient un best-seller. Depuis, la communauté de ses fans ne cesse de grandir. La Maison dans laquelle est le seul roman de Mariam Petrosyan. Tout comme elle dit ne pas vraiment l'avoir écrit mais y avoir vécu, s'y être réfugiée soir après soir, elle ressent un grand vide depuis sa parution.

« La puissance du livre de Mariam Petrosyan tient à l'effet d'incertitude, pour le lecteur, entre le sentiment de découvrir une oeuvre littéraire adulte, sur un microcosme désolé, où des personnages parlent et s'inventent des mythologies, pour combler le vide horrible du monde, qui tient de Beckett, de Faulkner, de Cormac McCarthy, des Strougatski, et l'impression de tenir un classique du conte initiatique pour adolescents, mâtiné de culture punk (les Rats) et gothique (les Oiseaux), entre Akira et Buffy, la Maison évoquant à la fois Gormenghast et un Poudlard abandonné. La référence à Sa majesté des Mouches surgira inévitablement, même si elle est trompeuse à mon sens: ce n'est pas une allégorie sur la cruauté enfantine et adolescente, mais sur la peur adolescente de la cruauté supérieure du dehors, du monde extérieur, du monde normal.» — Tristan Garcia

« Il y a plein d'autres trucs dingues, ici. L'adolescence est une maison, un labyrinthe, le théâtre de célébrations terrifiantes et grandioses. Mais on ne le comprend que lorsqu'on la quitte. Lorsque le temps commence à nous glisser des mains et que la “réalité” devient l'outil d'oppression ultime. Livre-monde radical, animé d'une étrangeté toute organique, La Maison dans laquelle échappe aux résumés, aux classifications et aux analyses. Il parle de tout, il accueille tout – l'aliénation, l'incertitude, le corps immense et boiteux de la jeunesse –, il vous accueille vous : c'est un refuge, un monstre, le bréviaire brûlant, des années Poutine, l'un de ces romans rarissimes capables de vous sauver de vous-même. » — Fabrice Colin

À 18 ans, Mariam Petrosyan (née en 1969 à Erevan) ébauche les personnages qui deviendront les héros d’un livre qu’elle mettra plus d’une dizaine d’années à écrire, sans jamais chercher à le faire publier : La Maison dans laquelle. Dans les années 1990, elle finit par laisser un exemplaire du manuscrit à des amis.



Quinze ans plus tard, après être passé de lecteurs en lecteurs, celui-ci tombe entre les mains d’un éditeur, qui y jette un œil poli avant de le dévorer en quelques jours. Dès sa sortie, en 2009, le livre est lauréat de nombreux prix, et devient un best-seller intergénérationnel et international (250 000 exemplaires vendus en Russie, traductions en italien, polonais, danois, letton, macédonien, norvégien, espagnol et hongrois), dont la communauté de fans ne cesse de grandir. Mariam Petrosyan est aujourd’hui considérée (bien qu’elle soit toujours arménienne) comme l’une des écrivaines russes les plus novatrices. La Maison dans laquelle est son seul roman. Selon ses propres dires, elle ne l’a pas écrit ; elle y a vécu.

En vente sur Amazon

La Mort nomade de Ian Manook - La Mort nomade de Ian Manook - Albin Michel Editions - Usé par des années de lutte stérile contre le crime, l"incorruptible commissaire Yeruldelgger a quitté la police d"Oulan-Bator. Plantant sa ...

Un 24 avril à Paris Fabienne Leonian-Liadze - Un 24 avril à Paris Un roman de Fabienne Leonian-Liadze - Editions de Passy - Gayané, jeune Française d'origine arménienne, la trentaine, kinésithérapeute et célibataire est à la recherche d'u...

Toxique de Niko Tackian - Toxique de Niko Tackian - Roman policier - Editions Calmann Lévy - Parution 4 janvier 2017 - Ils aiment entrer dans votre vie, certains aiment exercer leur pouvoir sur vous. Certains aiment vous ...

Dans mon coeur à jamais Narinai Abgaryan - Dans mon coeur à jamais de Narinai Abgaryan - Roman - 320 pages - Éditeur - Macha publishing - Un roman envoûtant et lyrique d'une auteure de talent qui peint son enfance en Arménie, où les parfu...

Le mage de l'hôtel Royal - Naïri Nahapétian - Le mage de l'hôtel Royal - Naïri Nahapétian - Editions de l'Aube - Un prestidigitateur iranien, le mage Farzadi, est assassiné dans un grand hôtel au bord du lac Léman. - Il a, peu avant sa mort,...

Les temps sauvages de Ian Manook - Les temps sauvages de Ian Manook- Quand le vent du Nord s'abat sur les steppes enneigées d'Asie centrale, personne ne vous entend mourir. Pour Yeruldelgger, le salut ne peut venir que de loin, tr...

La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan - La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan - Traduit du russe par Raphaëlle Pache 960 pages Maison d"édition - Monsieur Toussaint Louverture - Dans la Maison, vous allez perdre vos repères, vo...

Arménie , L'âme d'un peuple de Henry Cuny - Arménie , l'âme d'un peuple - Essai en sept regards de Henry Cuny - Editions Sigest - Préface de Hasmik Poghossian, Ministre de la culture d'Arménie - On ne na t pas Arménien. On se reconna t p...

"Sonate arménienne" - "Sonate arménienne" - Franck Perrussel et Llatie Amor Sarkissian - Arcadia Editions - Arax a 100 ans, elle est aveugle et avant de mourir raconte sa vie, mémoire d"une Arménienne de Constantinople...

Veronica de Nelly Kaprièlian - Veronica de Nelly Kaprièlian - Roman - Editions Grasset - Elle mentait aux journalistes. Le département publicité de la Paramount s"en était vite aperçu. Ça avait commencé par des détails, parc...

Un si dangereux silence de Harry Koumrouyan - Un si dangereux silence de Harry Koumrouyan - Editions de l'Aire / 280 pages - Joseph Landolt, un jeune violoncelliste d"une vingtaine d"années, est le descendant d"une famille arménienne qui a t...

La vocation de Sophie Fontanel - La vocation de Sophie Fontanel - Editions Robert Laffont - "Les revues, je les laisse", elle annonce à l'employé de l'émigration. On dirait que c'est une décision qu'elle prend, et non qu'elle en...

La traînée de Zaven Biberian - La traînée de Zaven Biberian - Hervé Georgelin (Traduction) - MétisPresses - 264 pages - Gulgune, la jolie fille adoptive d"Osman bey a vingt ans. Elle vit à Moda sur la rive asiatique d"Istanbul...

La cuisinière d'Himmler - Franz-Olivier Giesbert - La cuisinière d'Himmler de Franz-Olivier Giesbert -- Collection Blanche, Gallimard Ceci est l"épopée drolatique d"une cuisinière qui n"a jamais eu peur de rien. Personnage loufoque et truculent, ...

Le manteau de Greta Garbo - Le manteau de Greta Garbo de Nelly Kaprièlian - Roman - Editions Grasset - En décembre 2012, la garde-robe de l"icône la plus secrète de l"histoire du cinéma a été exposée durant trois jours, pui...

Nos terres d’enfance - L’Arménie des souvenirs - Nos terres d"enfance - L"Arménie des souvenirs - Anahide Ter Minassian, Houri Varjabédian (sous la direction de) - Editons Parenthèses - Collection diasporales / littérature - diffusion : Harmoni...

Samuel de Raffi - Editions Thaddée - Samuel de Raffi - Editions Thaddée - Raffi, le Victor Hugo arménien , légua au crépuscule de sa vie son chef-d" uvre et son testament, Samuel. Jamais il n"a autant ma trisé un style si particu...

Yeruldelgger de Ian Manook - Yeruldelgger de Ian Manook- Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l"aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d"Oulan-Ba...

Mon ami Toumanian : poèmes, ballades, contes - Auteur : Alice Varvarian - Préface : Tigrane Yégavian - Illustrateur : Laureen Topalian - Traducteur : Alice Varvarian-Saboundjian - Editeur : SIGEST - Collection : Trésors d'Arménie - Le poète e...

Moi, Azil Kémal, j‘ai tué des Arméniens - Moi, Azil Kémal, j ai tué des Arméniens - Carnets d un officier de l armée ottomane - De Jean-Claude Belfiore - Éditions Parenthèses : Collection Diasporales - Le capitaine de l"armée ottomane Az...

Le Cherche-bonheur - Michael Zadoorian - Le Cherche-bonheur - Michael Zadoorian - L'équipée sauvage de deux octogénaires sur la route 66 sublime ! John et Ella vivent ensemble depuis plus de cinquante ans. Une existence comblée par la ...

- Je pars pour Venise - Jean-Paul Ceccaldi - - Je pars pour Venise - Jean-Paul Ceccaldi - Un séjour à Venise et un récent voyage en Arménie lui ont inspiré son dernier ouvrage Je pars pour Venise etc. (Editions Ancre latine, mars 2011), d...

"Dis-lui son nom" - Dis-lui son nom - Chronique - Henri Aram Hairabédian - Editions Parenthèses - Collection diasporales / littérature - En librairie le 7 AVRIL 2011- L" le de Ré et La Rochelle comme décor. Autour d...

Baiser la mort - Henri Aram Haïrabedian - Baiser la mort - Henri Aram Haïrabedian - Jacques Flament Editions - Elle commence toujours la toilette là, entre ses jambes inertes, puis elle dépose sur le sexe de son homme, avec une infinie t...

Les orgues de basalte - Henri Aram Haïrabedian - Baiser la mort - Henri Aram Haïrabedian - Jacques Flament Editions - Elle commence toujours la toilette là, entre ses jambes inertes, puis elle dépose sur le sexe de son homme, avec une infinie t...

Les enfants rouges - Isabelle Kévorkian - Les enfants rouges - Isabelle Kévorkian - Editions Jérôme Do. Bentzinger - 2013 - Marie-Hélène est morte à l"âge de dix-neuf ans en mille neuf-cent-quatre-vingt-quatre. Elle a été tuée, ainsi que...

Le crépuscule des fourmis de Zaven Biberian - Le Crépuscule des fourmis de Zaven Biberian - Hervé Georgelin (Traduction) - MétisPresses - Le roman de Zavèn Bibérian est un hapax dans la littérature arménienne occidentale. Il s"agit d"un roma...

Les yeux ouverts de Didier Torossian - "Les yeux ouverts" de Didier Torossian - Editeur : les 400 coups - 1915 : le jeune Hagop fuit son pays natal pour échapper aux massacres. Il finit par arriver à Marseille, où son petit-fils, pre...

Le Vanetsi - Le Vanetsi - Une enfance arménienne de Victor Gardon La trilogie de Victor Gardon : Le vert soleil de la vie, Le chevalier à l"émeraude et L"apocalypse écarlate qui a été publiée entre 1959 et 1...

Marina Dédéyan - Les Vikings de Novgorod - Marina Dédéyan- Les Vikings de Novgorod - Flammarion - mars 2010 - 859. Depuis les les scandinaves, le Viking Rourik embarque avec ses frères et sa flotte pour Novgorod. Quelles sont ses motiva...

Journal de déportation - Yervant Odian - Journal de déportation - Yervant Odian- Editons Parenthèses - Collection diasporales / littérature étrangère - Récit traduit de l’arménien par Léon Ketcheyan - Préface de Krikor Beledian - Septembre 1915, Istanbul. Un soir, on frappe à la porte : « Yervant Odian est-il là ? ». Dès lors, l’implacable organisation génocidaire turque va l’entraîner sur les routes et dans les sinistres camps du désert syrien...