Diasporamag.com
AGENDA MAGAZINE ASSOCIATIONS ENSEIGNEMENT LE SITE
Portraits
Variété, Jazz...
Musique classique
Chorégraphes - Danseurs
Comédiens
Ensembles - Compagnies
Réalisateurs
Peintres-Sculpteurs
Photographes
Chorégraphes - Danseurs
Musique classique
Livres à la une
Communiqués
Contacts
Liens
Mentions légales
Page d'accueilMAGAZINEPortraitsVariété, Jazz...
PrÚcÚdent Suivant
Levon Minassian

- Levon Minassian-Le Maître du Duduk

En 2002, à Gumri, Lévon Minassian reçoit le Trophée des Maîtres.
Rappeler cet événement n'est pas anodin si l'on songe au parcours de l'enfant de Saint Jérôme, un quartier de Marseille, où son grand-père, Souren, jadis, trouva refuge.

Levon après avoir ramené, à 16 ans, un instrument d'Arménie, dût, seul, apprendre à maîtriser un art dont les secrets ne se transmettent qu'entre initiés.

Une famille vivant dans le culte de la musique, une communauté arménienne friante de sons, beaucoup d'abnégation, l'aideront à atteindre la perfection.

Son talent unique le fait repérer par des professionnels.

En 1985, le compositeur Georges Garvarentz, le sollicite pour la musique du film Les mémoires tatouées.

Une première collaboration pour le cinéma qui va être suivie de beaucoup d'autres dont les bandes originales de Mayrig, L'Odyssée de l'espèce, La terre vue du ciel, Va, vis et devient, La passion du Christ, Amen...