Diasporamag.com
AGENDA MAGAZINE ASSOCIATIONS ENSEIGNEMENT LE SITE
Portraits
Variété, Jazz...
Musique classique
Chorégraphes - Danseurs
Comédiens
Ensembles - Compagnies
Réalisateurs
Peintres-Sculpteurs
Photographes
Chorégraphes - Danseurs
Musique classique
Livres à la une
Communiqués
Contacts
Liens
Mentions légales
Page d'accueilMAGAZINEPortraitsMusique classique
Précédent Suivant
Jean-Marc Phillips-Varjabédian

- Jean-Marc Phillips-Varjabédian - violon
Jean-Marc Phillips-Varjabédian
a commencé ses études de violon à l'age de 5 ans. Il obtient un premier prix de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Parisen 1984 et l'année suivante un premier prix de violon. Il suit deux cycles de perfectionnement dans les classes de Gérard Poulet et de Jean-Claude Bernède.

Jean-Marc Phillips-Varjabédian


© Marco Borggreve

Jean-Marc Phillips-Varjabédian étudie ensuite à Crémone en Italie sous la direction de Salvatore Accardo puis à la Julliard School of Music de New-York avec Dorothy Delay durant un an. Il a remporté de nombreux prix dans les concours internationaux de violon Carl Flesch, Zino Francescatti, Lipizer, Palm Beach.

Parallèlement à sa carrière avec le Trio Wanderer, Jean-Marc Phillips-Varjabédian se produit en tant que soliste avec de nombreux orchestres tels l'ochestre de Lille, d'Avignon, de Bretagne, de Caen, de Poitou-Charentes, de Cannes et l'orchestre des Siècles. Il joue régulièrement en duo avec la paniste Marie-Joseph Jude.
Avec l'accordéoniste Richard Galliano, il a fondé un septuor autour d'un programme Piazzolla qui s'est produit à travers le monde.

Jean-Marc Phillips-Varjabédian

© Marco Borggreve

Jean-Marc Phillips-Varjabédian est professeur au Conservatoire National de Musique de Lyon.
Il joue sur un violon de Petrus GUARNERIUS (Venise 1748).

"La présence du violoniste Jean-Marc Phillips dans le Trio Wanderer constitue un atout inappréciable. Il possède le charme d'une sonorité chaude et charnue, la désinvolture que procure une totale maîtrise technique en même temps que le sens du dialogue." (Le Figaro - Paris)

Trio Wanderer

© Marco Borggreve